Cap vers la Joie

Inspiré en 1995, le projet Cap vers la Joie est toujours bien orienté

La Joie d’être est légère, vivante, fondamentalement sans objet

Son message simple : Oui, il est possible de changer et de s’épanouir

Le projet de thérapie intégrative

Cap vers la Joie :

Ne repose sur aucun système de croyances particulier auquel il faudrait adhérer pour en bénéficier. 

Invite au questionnement et ouvre des possibles accessibles. 

Humble et ne prétend détenir aucune vérité. 

Propose de vérifier par vous-même de la nature des choses. 

Valorise l’intelligence du coeur et la sagesse du corps. 

Encourage la discrimination et la compréhension. 

Pointe vers l’autonomie et la maturité de la conscience éveillée. 

S’adresse à la femme et à l’homme du 21ème siècle pour les aider à faire face aux tribulations de la vie actuelle et à celles de demain.

Thérapie Intégrative

Avec la pratique et l’expérience les outils et techniques font corps

Les approches et sources d’inspirations se conjuguent et fusionnent

En résulte une expression originale et unique de l’accompagnement

Espace-temps d’entretiens dédiés à l’actualisation de soi

Connaissance de Soi

La connaissance de soi est le chemin de plus direct vers l’épanouissement

Dans l’ignorance de soi-même… ‘qui’ va ‘faire’ ‘quoi’ et ‘pourquoi’… ?

Sans connaître le terrain, comment voulons-nous cultiver quoi que ce soit ?

Pour pouvoir se libérer de quelque chose il convient de savoir ce que c’est

Chacun est conscient de lui-même, la connaissance de soi est donc possible

Autoquestionnement

Ouvrir un espace d’exploration, ne rien croire mais oser questionner

Apprendre à se poser les ‘bonnes’ questions, celles qui éclairent et libèrent

Résoudre les intrications conceptuelles et autres croyances limitantes

Déjouer pacifiquement les jeux de pouvoirs et les conflits relationnels

Se connaitre et porter un regard bienveillant et lucide sur ‘soi-même’

Transformation Intérieure

En accompagnant le changement la transformation intérieure devient possible

Pacification de votre histoire de vie et dénouement des noeuds émotionnels

Emergence naturelle d’une assise ontologique plus stable et tranquille

De moins en moins dépendante des circonstances extérieures

De plus en plus libre des mouvances intérieures

Therapeute Cap vers la Joie

Laurent…

Initiateur du projet « Cap vers la Joie » depuis 1995, je suis impliqué depuis plus de 25 ans dans l’accompagnement thérapeutique, la connaissance de soi et les processus de transformation intérieure.

Voir sous ‘Outils

Thérapeute

Votre thérapeute…

Humain disponible et bienveillant

Semblable à un guide de haute montagne

Vous accompagne dans la découverte de la route

Chemine à vos côtés, mais ne vous porte pas

Vous aide à trouver vos solutions pour avancer

Favorise la connaissance, la confiance et l’autonomie

…..

Au début comme à l’arrivée, vous êtes le héros de l’aventure

Artisan du bien Être

Pas de ‘prêt à porter’ dans ce domaine

Toute intervention est taillée sur mesure

Adaptée en fonction de chaque demande

Chaque personne est unique, vous êtes cela

…..

Nos rencontres sont une expérience profondément humaine, la relation qui s’établit est franche, directe, impliquée, cordiale et non dénuée d’humour, c’est Cap vers la Joie ici.

Accompagner le changement en conscience

La conscience de soi, des autres et du monde est au coeur du sujet

Il est malheureusement impossible de s’épanouir en conscience inconsciemment

Collaboration et participation active de votre part sont requises d’évidence

C’est pour vous une expérience importante, il s’agit de votre vie après tout

…..

Soyez heureux, épanouis et confiants dans vos qualités et compétences

Paradigmes de l’approche intégrative

Cap vers la Joie

Au début comme à l’arrivée, c’est vous le héros de l’aventure

Apprentissage

Toute notre vie nous apprenons. Que cela soit de manière consciente ou inconsciente, chaque jour de nouvelles informations et impressions forment de nouvelles traces et façonnent notre système nerveux. Notre capacité à apprendre est naturelle, elle est une des aptitudes adaptatives les plus importantes. Orientée adéquatement et exercée en conscience elle peut conduire à l’autonomie et à la maturité.

Ontologie

De l’être en question. Vous êtes. D’évidence vous savez que vous êtes. Vous pouvez pensez ne pas être, mais vous devez être pour le faire. L’être en tant que nature ontologique primordiale. Avant de le dire nous sommes. L’expression de l’être c’est : je suis. Les problèmes commencent souvent avec le rajout d’attributions linguistiques spécifiques à ce je suis originel.

Conscience

La conscience de soi, des autres et du monde est au coeur du sujet. Toutes nos expériences sont composées de la conscience que nous en avons. Vous êtes conscient de vous-mêmes, la connaissance de soi est donc possible.

Joie

La Joie d’être en tant qu’élan vital. Nous cherchons tous, au-delà de la survie immédiate, à être heureux, à avoir une vie pleine, accomplie, riche d’expériences et épanouie. Le désir profond de savourer le moment présent, aimer, jouer, exprimer, chanter, entreprendre, danser, créer, partager, célébrer la vie, prend sa source en cet élan vital. Quelle est la vitalité de cet élan en nous ? Que voulez-vous vraiment ?

Vitalité

Le corps est le support de nos expériences et le dépositaire de nos mémoires. C’est à travers lui que nous vivons, agissons, sentons et aimons. Il est fort et fragile à la fois, son existence est éphémère ce qui pourrait nous inviter à le connaitre et l’apprécier davantage. Support de notre verticalité extérieure et intérieure, il représente l’expression physique et concrète de notre élan vital dans le monde. 

Coeur

Au coeur du sujet, les émotions. Les êtres humains ne sont pas des robots. Nous sommes des êtres sensibles et relationnels. Nous avons été dotés de la capacité naturelle de ressentir, d’être émus et émerveillés, tout autant que celle d’être épouvantés, enragés ou profondément attristés. Depuis la nuit des temps, les émotions, les états de l’âme et la ‘gestion’ de celles-ci est un des sujets qui pose le plus de questions. Assurément, le dénouement des noeuds du coeur est profondément libérateur. Avec l’érosion des perturbations les réactions émotionnelles se pacifient progressivement. Le coeur en paix devient intelligent, alors capable de compréhension et de compassion, bienveillance envers soi-même, les autres et le monde.

Intelligence

Liberté et aptitude fondamentale. Nous avons la faculté de voir, d’observer, de penser par nous-mêmes, de nous souvenir, d’imaginer, de chercher à comprendre, réfléchir et contempler. L’intelligence va de pair avec une certaine ouverture, la curiosité, le désir de savoir et de découvrir. Une invitation au questionnement et à vérifier par vous-mêmes de la nature des choses afin de pouvoir vivre en accord avec. C’est la capacité de notre intelligence objective qui permet de distinguer la carte du territoire et de discriminer le spectacle du spectateur. La photo d’un tigre ne mord pas tout comme le mot rose n’a pas d’épines. Le savoir n’a d’intérêt que par sa possible mise en pratique, il devient alors connaissance.

Unité

Rien n’existe séparément du reste, de l’échelle des galaxies à celle du quantum. La réalité semble être constituée de niveaux d’organisation différents, imbriqués, formant une trame profondément enchevêtrée et interactive, elle se révèle fondamentalement impensable. Notre expérience de la vie est une globalité vécue, perçue et ressentie au sein de la conscience. De même les concepts d’apprentissage, ontologie, conscience, joie, vitalité, coeur, intelligence forment une unité, enlevez-en un, et nous avons perdu l’humain.

…..

Petite touche d’humour humaniste

Les paradigmes unifiés : Être humain, un possible accessible

Capacité à apprendre, à changer, donc à se transformer

Définition joyeuse de l’être humain transformé :

Être conscient à la vitalité débordante de bienveillance avisée.

Thich Nhat Hanh moine bouddhiste

« La pleine conscience, c’est la pratique qui consiste à ramener le corps et l’esprit vers le moment présent, et chaque fois que l’on pratique cela, on redevient vivant. »

Thich Nhat Hanh