Pacification par la Connaissance

Neutralisations... Pacifications...


Le chemin de la connaissance de soi peut conduire à une profonde et radicale transformation intérieure...

Avec la pratique de l'autoquestionnement, vigilance et discrimination grandissent...

L'audace de vivre nous amène à prendre en compte toutes les dimensions de notre expérience... 

Conjointement à la mise à jour de nos croyances limitantes et autres fixations mentales,

la neutralisation et la pacification des états  émotionnels associés,

fait partie intégrante du processus de neutralisation-libération.




Distinctions entre "choc émotionnel" et "trauma émotionnel"


Le trauma émotionnel...

est lié à des situations douloureuses et/ou chaotiques, auxquelles vous avez été confronté pendant de longues périodes. Souvent pendant l'enfance ou durant votre adolescence, de même que dans votre vie d'adulte. 

(Par exemple, le fait d'avoir eu un parent et/ou un partenaire émotionnellement dissocié ou violent, de vous être trouvé dans un environnement dysfonctionnel affectivement, ou le fait d'avoir vécu une situation difficile avec quelqu'un ou avec plusieurs personnes dans votre milieu professionnel).




Quelques symptômes et comportements persistants souvent associés aux traumas émotionnels :



Manque de confiance en vous, dans vos ressources et dans votre capacité à agir.


Capacité limitée à écouter et répondre à vos besoins réels.


Difficultés à vous affirmer, à être assertif ou à dire non quand la situation l'exige.


Dévalorisation personnelle et doutes de soi.


Image de soi négative, auto-jugements défavorables, sentiments de culpabilités et/ou de honte.


Manque de contact avec ce que vous voulez vraiment.


Sensation d'être comme dissocié de vous-mêmes et des autres.


Difficultés à fixer des limites claires et/ou à vous exprimer de manière authentique.


Hypersensibilité au sujet des remarques, des jugements et des critiques émis par les autres.


Association des rapports personnels ou de l'intimité à des sentiments de danger ou de menace. 


Attitudes soupçonneuses à propos de la manière dont les autres vous regardent.


Projection du danger quant aux intentions des autres ou de leurs façons de vous parler.


Troubles obsessionnels et compulsions, TOC, rituels de vie astreignants, superstitions…


Phobies de tout genre, claustrophobie, agoraphobie, angoisses, anxiétés et peurs diverses.


Sensation d'être toujours sous pression, stress chronique lié à la sensation de manque de temps, d'argent ou autres ressources.


Difficultés ou impossibilités d'établir des relations d'intimité ou de prolonger une relation intime à long terme.


Difficultés à vous exprimer, verbalement, émotionnellement, artistiquement, intellectuellement.


Blocages affectifs et sexuels, difficultés à vous laisser aller sexuellement, à jouer et ressentir du plaisir avec votre corps.


Douleurs chroniques sans causes physiques évidentes, dans le dos ou d'autres parties du corps.


Symptômes psychosomatiques, troubles nutritionnels, boulimie, anorexie, alcoolisme.


Problématiques du sommeil, endormissement, insomnies.


Tendances à laisser les "mécanismes de défenses" vivre votre vie à votre place, paralysie psychoaffective, évitements de situations, lutte et rébellion chronique, mystification spirituelle et engourdissement du paradis perdu, illusions "new-âgiste"...


Le choc émotionnel...

est dû à un événement particulier qui a eu lieu à un moment très spécifique dans le temps. 

Toutes les époques peuvent en contenir. Souvent pendant l'enfance ou l'adolescence, et parfois même pendant le tout début du développement, incluant le stade prénatal et le moment de la naissance. C'est souvent un événement bref, intense et unique, le plus souvent occulté par la suite. 




Quelques symptômes et comportements persistants souvent associés aux chocs émotionnels :



Des sentiments profonds de doute et d'incertitude.


Une confusion inexplicable et/ou blocage intellectuel.


Une hypersensibilité émotionnelle ou au contraire un engourdissement émotionnel.


Des emportements émotionnels irrationnels, éclats de rage, méfiance exagérée, peurs et/ou angoisses inexplicables.


Une peine profonde sans cause apparente.


Démotivation intense avec perte du "goût" de la vie.


Problématiques liées au sommeil, difficultés à s'endormir ou à rester endormi, réveil très/trop matinal avec l'impossibilité de se rendormir, insomnies.


Des cauchemars récurrents et/ou des “flashbacks”.


Une fatigue surrénale inhabituelle avec un sentiment d'épuisement.


Une insensibilité aux processus thérapeutiques "classiques" et aux "bons conseils", qui sont détournés de manière systématique pour justifier, entretenir et confirmer inconsciemment, les causes des troubles et des souffrances, ainsi que l'identification au rôle de la "victime".




Remarque :


Chaque être humain est porteur d'une combinaison plus ou moins marquante de traumatismes émotionnels et de chocs émotionnels. 
Certains événements de la vie quotidienne peuvent les réactiver, jusqu'à ce qu'un travail efficace soit fait pour les résoudre... pacifier par la connaissance, dénouer les noeuds du coeur.

Retour